Quand VGE rejoue la présidentielle de 95

le
0
Invité de Laurent Ruquier samedi soir, l'ancien chef de l'État a laissé entendre que s'il s'était présenté à l'élection présidentielle, il aurait probablement gagné.

S'il s'était présenté à l'élection présidentielle de 1995, comme la tentation l'en a effleuré, Valéry Giscard d'Estaing aurait-il gagné? L'ancien président de la République a laissé entendre que oui, samedi soir sur le plateau d'«On n'est pas couché», sur France 2. «J'ai failli revenir, a-t-il confié. Mais il y avait deux autres candidats (Édouard Balladur et Jacques Chirac, NDLR). J'ai découvert très près de la fin que j'aurais probablement été en tête des trois, mais c'était trop tard, les billes étaient lancées.» VGE avait annoncé en mars 1995 qu'il ne serait pas candidat: «Pourquoi irais-je ajouter à la confusion actuelle pour défendre des thèmes qui ne rencontrent pas d'écho?»

À bientôt 85 ans, Valéry Giscard d'Estaing a une nouvelle fois démontré samedi soir qu'il n'avait rien oublié, rien pardonné, même s'il refuse de parler de rancune quand on évoque sa défaite de 1981 et le rôle qu'y a joué Jacques Chirac. «Ce n'est pas de la r

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant