Quand un député proche de Valls enfonce Macron

le , mis à jour le
1
Emmanuel Macron et Manuel Valls, côte à côte, dans les rangs de l'Assemblée nationale. Photo d'illustration.
Emmanuel Macron et Manuel Valls, côte à côte, dans les rangs de l'Assemblée nationale. Photo d'illustration.

Le torchon brûlerait-il entre Manuel Valls et Emmanuel Macron ? Plus que jamais selon L'Obs qui consacre sa une de jeudi 22 octobre au patron de Bercy : Macron, "le dynamiteur". Entre les lignes, on apprend que le Premier ministre et son ministre de l'Économie ne s'entendent pas forcément très bien. Une rumeur qui court depuis quelque temps, mais qu'un certain député socialiste, Carlos Da Silva, vient conforter, pour ne pas dire raviver. Et pour cause, il s'agit du suppléant de Manuel Valls à l'Assemblée nationale.

Interrogé par L'Obs sur une éventuelle mésentente entre les locataires de Matignon et de Bercy, le proche du Premier ministre n'a pas mâché ses mots. "En quoi y a-t-il concurrence ? C'est n'importe quoi ! Macron, il est là depuis à peine un an", a-t-il confié dans un premier temps, semblant nier toute rivalité entre les deux hommes. Puis dans un ton plus tranché, affirme : "C'est un type talentueux et sympathique, mais il n'a jamais été élu et fait des fautes politiques lourdes."

"L'expérience d'élu de terrain est irremplaçable"

Il est vrai qu'Emmanuel Macron n'a jamais été élu. Haut fonctionnaire puis banquier d'affaires, il a fait son entrée à l'Élysée en tant que secrétaire général adjoint de la présidence de la République auprès de François Hollande en mai 2012, avant d'être nommé ministre. Et pour Carlos Da Silva, cette non-expérience des urnes ne doit pas être omise. "Je n'ai pas...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bernm le vendredi 23 oct 2015 à 09:45

    Macron n'a qu'a se presenter aux prochaines presidentielles contre Hollande qu'on rigole un coup.