Quand Tiberi fils s'en prend à Delanoë

le
0
Dominique Tiberi.
Dominique Tiberi.

Dominique Tiberi, élu UMP du 5e arrondissement de Paris et candidat à la succession de son père, Jean, inaugure jeudi après-midi au côté de Bertrand Delanoë un petit pont de la rue Saint-Jacques rebaptisé "pont Lustiger" en l'honneur du cardinal Jean-Marie Lustiger. Et on s'attend à quelques étincelles.

"Delanoë n'aime pas le 5e"Les deux hommes sont voisins, tous deux vivent dans le 5e. Mais, choqué par l'entretien-bilan intitulé "J'aime Paris" que le maire de la capitale a accordé au Nouvel Observateur, Tiberi le jeune a aussitôt fait l'inventaire de la politique de Delanoë dans son propre arrondissement. "Si Delanoë aime Paris, il n'aime pas le 5e", affirme, lapidaire, celui qui doit encore convaincre NKM qu'il est le meilleur candidat de la droite pour garder l'arrondissement.

Selon Tiberi, le maire de Paris a fait supprimer deux ludothèques, un restaurant pour seniors, transformé en resto solidaire, et un club également fréquenté par le 3e âge. "Il s'est même permis de faire transformer le théâtre Mouffetard en théâtre de marionnettes sans prévenir le maire, qui l'avait pourtant créé. Avec Christophe Girard, son adjoint à la culture à l'époque, ils avaient prévu de faire disparaître d'un trait de plume une bibliothèque pour enfants !" Grâce à la mobilisation des élus de l'arrondissement, la bibliothèque a résisté au tsunami delanoïste. Dans le secteur sanitaire, on s'inquiète de la future disparition du...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant