Quand Sarkozy parle à Fillon d'un nouveau vote à l'UMP

le
0
L'ex-chef de l'État a déjeuné avec son ancien premier ministre lundi. Il lui a conseillé d'éviter toute action en justice.

Le déjeuner rue de Miromesnil était prévu depuis trois semaines. Pendant une heure trente, Nicolas Sarkozy et François Fillon n'ont parlé que d'un seul sujet: la mort clinique de l'UMP. L'ancien président lui a confirmé qu'il n'avait pas l'intention d'aller lui-même sur le théâtre des opérations pour s'interposer entre les combattants. Il ne donne pour le moment que des conseils.

François Fillon lui a dressé le tableau apocalyptique d'un parti dans lequel des fraudes «industrielles» ont été organisées. Des fraudes telles que l'écart réel entre lui-même et Jean-François Copé serait, selon lui, «de cinq à dix points». Il lui a expliqué que ses équipes avaient mis du temps avant d'établir un mémorandum d'une centaine de pages qui pointe toutes les irrégularités.

Ce document devait être soumis à la médiation Juppé. Il établit not...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant