« Quand on l'a vue dans le fossé... »

le
0
« Quand on l'a vue dans le fossé... »
« Quand on l'a vue dans le fossé... »

La médaille d'or autour du cou, la Néerlandaise Anna van der Breggen ne peut pleinement savourer son sacre sans repenser à l'image glaçante de sa compatriote Annemiek van Vleuten, inconsciente au sol. « Quand on l'a vue dans le fossé, c'était une sensation très bizarre, souffle la nouvelle championne olympique de la course en ligne. On a compris que ce n'était pas bon du tout. J'étais sous le choc. »

 

Pendant de longues minutes, les milliers de spectateurs massés le long de la célèbre plage de Copacabana, où était jugée l'arrivée, et des millions de téléspectateurs ont également retenu leur souffle. L'image terrifiante de la cycliste néerlandaise, allongée sur le sol, la tête près de la bordure en béton du trottoir, est restée figée quelques instants sur les écrans géants. Beaucoup ont alors craint le pire pour la jeune femme, alors inconsciente.

 

Echappée à une vingtaine de kilomètres du final, Annemiek van Vleuten semblait s'envoler vers le titre olympique lorsque, dans la descente de Vista Chinesa, l'ultime difficulté du circuit, elle est partie en travers à la sortie d'un virage avant d'effectuer un soleil. La championne néerlandaise du contre-la-montre est alors retombée lourdement, la tête la première, sur le bitume. Inconsciente, Annemiek van Vleuten a été transportée à l'hopital.

 

« Elle est examinée mais ne souffre apparemment d'aucun problème médical sérieux », avançait dans un premier temps l'Union cycliste internationale (UCI) vers minuit. Des informations corroborant celles transmises plus tôt à sa partenaire Marianne Vos. « Elle est consciente et peut communiquer », confirmait-elle quelques minutes après l'arrivée.

 

Placée en soins intensifs

 

Un peu plus tard dans la nuit, le responsable de la délégation néerlandaise indiquait qu'Annemiek van Vleuten souffrait d'une « sévère commotion cérebrale, de trois petites fractures de vertèbres et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant