Quand Morin compose son gouvernement...

le
0
Le patron du Nouveau Centre sera, jeudi, l'invité de l'émission de politique-fiction de la chaîne du câble Jimmy.

«Bonsoir, monsieur le président...» Après Manuel Valls, qui avait essuyé les plâtres de l'émission de politique-fiction de la chaîne du câble Jimmy, Hervé Morin s'est prêté à son tour au jeu. Dans un décor rappelant vaguement un bureau présidentiel, le patron du Nouveau Centre s'explique sur sa conception du pouvoir «sobre» et de la transparence. Principes qu'il s'applique d'abord à lui-même, en affirmant que s'il est «beaucoup plus riche que de nombreux Français», les victoires de Liberato, le cheval dont il fut propriétaire alors qu'il était encore ministre de la Défense, ne lui permettent pas de «vivre sans travailler».

En matière financière comme sur les questions de société, débat sur l'islam en tête, le programme du président virtuel Morin existe d'abord par opposition à l'action du président actuel. Y compris sur le plan stratégique, puisque, si le candidat à l'investiture centriste était élu, il ne pratiquerait pas l'«ouverture» s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant