Quand Monaco éliminait le Real Madrid

le
0
Quand Monaco éliminait le Real Madrid
Quand Monaco éliminait le Real Madrid

Ce soir, l'AS Monaco aura fort à faire pour renverser la vapeur face à la Juventus. Une victoire en quart de finale retour qui s'annonce compliquée, mais pas forcément impossible pour les hommes de Leonardo Jardim. La preuve ? Il y a onze ans, l'équipe monégasque sortait le Real Madrid au même stade de la compétition.

Un but. Un tout petit but. C'est ce qu'a concédé l'AS Monaco la semaine dernière lors de son déplacement au Juventus Stadium face à la Vieille Dame, en quarts de finale aller de Ligue des champions. Sur penalty, qui plus est. Une frustration d'une défaite sur le fil à laquelle s'ajoute le fait d'avancer vers son match retour avec la différence de buts la plus emmerdante qui soit : perdre 1-0 à l'aller, c'est presque tout le temps synonyme de victoire par deux buts d'écart obligatoire au retour. Mais des montagnes comme celles-ci, l'AS Monaco en a déjà retourné dans son passé européen. Face au Borussia Mönchengladbach, défaite 1-0 puis victorieuse 4-2 au second tour de la Coupe UEFA 1996-97, par exemple. Ou bien face au Real Madrid, battue 4-2 à Santiago-Bernabéu, mais vainqueur 3-1 au retour à Louis-II, lors de la Ligue des champions 2003-2004. Une prouesse qui avait alors définitivement lancé l'épopée européenne des Rouge et Blanc.
Un 4-2 pour un 7 contre 1 à Bernabéu
Certes, l'AS Monaco a déjà accompli un exploit cette saison en Ligue des champions. Au tour précédent, les hommes de Leonardo Jardim ont infligé un 3-1 à Arsenal dans son Emirates Stadium. Mais tout second de Premier League que soit le club de Londres, les Monégasques vont devoir puiser encore plus dans leurs ressources s'ils souhaitent s'imposer face à la Juventus, en particulier dans un stade Louis-II qui ne leur réussit pas forcément cette année. Après tout, on parle du futur champion d'Italie, capable d'écraser de quinze points ses concurrents en Serie A. Il y a onze ans de cela, le Real Madrid campe aussi en tête de la Liga. Mais avec sa tripotée de Galactiques (Zidane, Figo, Ronaldo, Beckham, Roberto Carlos, Raúl), le Real Madrid n'a qu'une seule idée en tête, qui vire presque à l'obsession : gagner sa Décima, sa dixième Ligue des champions. De son côté, l'AS Monaco a éliminé poussivement le Lokomotiv Moscou en huitièmes de finale, qualifiée grâce à une victoire 1-0 à domicile après avoir perdu 2-1 en Russie.

De fait, on se demande à quelle sauce vont être mangés les petits Princes de Monaco, dont la cote est fixée à 7 contre 1, face à l'ogre du roi Juan Carlos. À Santiago-Bernabéu, contre le cours du jeu et juste avant la pause, les Monégasques ouvrent le score grâce à Squillaci sur un cafouillage dans la surface, et Jean-Michel Larqué commence à pousser des "Oh ! Oh ! Oh !" de vieux monsieur…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant