Quand Mikel Arteta illuminait le Parc des Princes

le
0
Quand Mikel Arteta illuminait le Parc des Princes
Quand Mikel Arteta illuminait le Parc des Princes

Ce 26 mars, Mikel Arteta fête ses 33 ans. Désormais à Arsenal, le milieu basque s'est révélé au grand public lors de 18 mois de haute volée avec le PSG entre 2001 et 2002 sous la baguette de Luis Fernandez. Un héros du PSG avant QSI.

" Arteta, personne ne me l'a conseillé. Moi, je fais confiance à mes yeux et je l'ai fait venir à Paris parce que je l'avais vu jouer et que j'appréciais son profil. Quand j'étais à Bilbao, déjà, le club le voulait et on m'avait demandé mon avis, j'étais très favorable à sa venue." Entraîneur du PSG lors de la saison 2000-2001, Luis Fernandez est l'instigateur de la venue de Mikel Arteta au mercato hivernal. Pas encore 19 ans, physique juvénile, le Basque est une curiosité pour les spectateurs français, mais son coéquipier de l'époque Frédéric Déhu se souvient de la présomption favorable du groupe parisien : " Quand il est arrivé à Paris, je le connaissais de nom car j'avais évolué au Barça et j'avais entendu parler de lui, même si je ne l'avais jamais vu jouer. Le groupe s'attendait à voir débarquer un joueur talentueux car il venait du Barça, et Paris avait expressément demandé son prêt."
Numéro 10 devant la défense
Sur place, Arteta met rapidement tout le monde d'accord, dès mi-février et un match de Ligue des champions à San Siro. Contre le Milan AC, il fait parler son intelligence, sa qualité de passes et sa grande disponibilité. "Quand je l'ai demandé en prêt à l'hiver 2001, c'est parce que je cherchais un joueur au milieu de terrain avec cette simplicité, cette intelligence et cette qualité de passes. J'ai beaucoup d'admiration pour le numéro 10 devant la défense qu'a inventée Johan Cruijff au Barça, Mikel Arteta c'est un joueur de ce profil par excellence" se souvient Fernandez, pour qui le Basque représente l'une des meilleures pioches de son second passage à Paris. Déhu, de son côté, se rappelle que les joueurs parisiens ont "rapidement pu constater son aisance technique et son intelligence tactique, mais la question se posait sur son jeune âge, et sa capacité à s'imposer au plus haut niveau si tôt." Le match fondateur et les 18 mois qui vont suivre sont une réponse sans appel.

Tout sauf une surprise selon Luis Fernandez : "Je ne l'ai pas pris pour compléter mon effectif, mais tout simplement pour le mettre en concurrence avec les autres joueurs. Il était jeune, mais il avait déjà le mental et l'intelligence pour réussir. Il a été bon très rapidement donc la question de sa place dans l'équipe ne s'est jamais posée." Pendant un an et demi, l'Espagnol régale dans le cœur du jeu parisien - le club de...




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant