Quand Mélenchon est entré au Sénat

le
0
LEUR PREMIÈRE CAMPAGNE - Le candidat du Front de gauche à la présidentielle est devenu sénateur en 1986, avec l'ambition affichée de secouer la Haute Assemblée et de ne pas renoncer à sa liberté de parole.

«Je suis pourri d'ambition, et ce mandat, je l'ai voulu pour faire enfin de la politique sur des thèmes aigus, qui demandent du temps et de la durée. Le débat politique a besoin de gens comme moi.»Jean-Luc Mélenchon a 35 ans lorsqu'il prononce ces propos provocateurs, rapportés le 30 septembre 1986 par Libération. Deux jours plus tôt, il a été élu sénateur, le plus jeune de France. Quelques semaines plus tôt, lorsque l'ancien trotskiste version lambertiste devenu socialiste se lance dans sa campagne, l'objectif se résume clairement à ce qu'il confie à son ami Christian Abriel - selon les auteurs de Mélenchon le plébéien (Robert Laffont): mettre la main sur «une gâche en or».

Dire que Jean-Luc Mélenchon s'est lancé dans cette campagne est d'ailleurs peut-être inapproprié puisque «la gâche en or» lui a été apportée sur un plateau d'argent par son mentor d'alors, le maire de Massy (Essonne) Claude Germon. «Il m'avait été recommandé quelques années

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant