Quand Martine Aubry défend François Hollande

le
0
Pour elle, l'ex-premier secrétaire contribue au débat de fond.

Généralement, elle n'est pas si aimable. Mais Martine Aubry a changé de ton vis-à-vis de François Hollande. L'ancien premier secrétaire est désormais considéré comme l'un «des trois candidats qui peuvent gagner» la présidentielle : Ségolène Royal en est exclue. Il n'y a pas si longtemps, le député de Corrèze ne suscitait que du dédain de sa part. Désormais, elle le défend, alors que les partisans de DSK ont lancé l'offensive contre sa candidature.

«Tout candidat potentiel aimerait être le seul, c'est normal» , a-t-elle relativisé. Elle ne partage pas l'agacement du camp DSK à propos du premier rendez-vous de campagne de Hollande. «Tout le monde a le droit de faire un meeting», a-t-elle expliqué mercredi à quelques journalistes.

«Chacun est légitime »

Pour elle, l'ex-premier secrétaire contribue au débat de fond... «Chacun sera jugé par les électeurs sur sa façon dont il aura contribué au projet», a-t-elle affirmé. La candidature Holland

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant