Quand Macron fait du Hollande

le
0
François Hollande et Emmanuel Macron, le 23 mai 2016.  
François Hollande et Emmanuel Macron, le 23 mai 2016.  

Accusé de ne pas avoir de programme, Emmanuel Macron fait du neuf? avec du vieux. Des propositions qu'il a affirmé avoir données « en exclusivité » ce mercredi matin au cours de la matinale spéciale de France Inter

, aucune n'est véritablement nouvelle. Tout juste le candidat d'En marche ! a-t-il fourni des précisions sur ce qui figurait déjà noir sur blanc dans son livre, Révolution (*).

LIRE aussi Emmanuel Macron esquisse un début de programme

1. Transformation du crédit d'impôt compétitivité-emploi (CICE) en baisse de charges pour les entreprises.

« Je transformerai le crédit d'impôt compétitivité-emploi en allégement de charges et je déciderai d'autres allégements ou suppressions de cotisations sociales patronales », est-il écrit dans Révolution, page 85. Sur France Inter, Emmanuel Macron s'est en réalité contenté de préciser que ces allégements de charges patronales se concentreraient sur les petits salaires et les salaires moyens, jusqu'à 2,5 fois le smic. C'est déjà le cas actuellement du CICE, symbole du quinquennat de François Hollande et de sa politique de l'offre en faveur des entreprises. Ce faisant, l'ancien secrétaire général adjoint de l'Élysée promet d'appliquer une promesse de? François Hollande, restée sans lendemain.

Et...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant