Quand les start-up du digital se mettent au service de l'emploi

le
0
Quand les start-up du digital se mettent au service de l'emploi
Quand les start-up du digital se mettent au service de l'emploi

Depuis sa création en juillet 2015, l’Emploi Store ne cesse d’évoluer et d’améliorer son offre de services. En moins d’un an et demi, cette plateforme gratuite et ouverte à tout internaute en recherche d’emploi ou souhaitant évoluer professionnellement a multiplié par six le nombre de ses services.

« Nous sommes passés de 40 à 250 services aujourd’hui », se félicite Reynald Chapuis, Directeur de l’Expérience Utilisateur & du Digital à Pôle emploi. « Toutes ces innovations digitales ouvrent l’accès à de nouveaux services au plus grand nombre.

Lorsqu’un demandeur d’emploi définit un projet, il accède ainsi aux ressources et aux informations qui lui manquent et s’approprie les applications. Cela accélère et bonifie ses démarches. » En octobre, l’Emploi Store a accueilli près d’un million de visites. Serious game, simulateurs d’entretien, informations pratiques, cours et formations en ligne…, toutes les applications que vous pourrez aussi découvrir sur le Train pour l’Emploi et l’Alternance sont gratuitement téléchargeables et classées parmi six grandes thématiques : « Choisir un métier », « Se former », « Préparer sa candidature », « Trouver un emploi », « Créer une entreprise » et « International ». « Il s’agit de services pratiques qui répondent à de véritables besoins », explique Reynald Chapuis. « Nous révisons régulièrement l’intérêt, la justesse et l’efficacité de ces services et les remplaçons lorsqu’ils ne sont plus satisfaisants. »

La boucle de l’innovation

La clé du succès, c’est que cette plateforme est participative. Tout le monde peut l’enrichir et y contribuer. D’ailleurs, si vous avez une bonne idée, vous pouvez d’ores et déjà la partager sur www.emploi-storeidees.fr. Si elle retient l’attention, elle pourra être développée par l’une des nombreuses start-up spécialisées sur le sujet et intègrera, peut-être demain, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant