Quand les soldats de Pékin «tirent à blanc» sur Internet

le
0
Alors que le cyberespionnage complique la relation Washington-Pékin, l'armée chinoise va tester le mois prochain de «nouveaux types d'unités de combat utilisant de la technologie digitale». »Washington piqué au vif par le cyberespionnage chinois

Pékin

Ces exercices militaires seront bien réels, mais le terrain sera en grande partie virtuel. L'armée chinoise va lancer le mois prochain ses premières man½uvres impliquant des «unités numériques», a rapporté mercredi la presse officielle. Les soldats chinois vont «tirer à blanc» sur les réseaux Internet, alors que la tension est vive entre Washington et Pékin sur les questions de cyberespionnage.

Ces man½uvres d'un nouveau type auront pour cadre la Mongolie-Intérieure, dans le nord du pays. Vont à cette occasion être «testés de nouveaux types d'unités de combat, utilisant de la technologie digitale pour s'adapter à la guerre moderne et informatique». Pour la «première fois» dans ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant