Quand les socialistes doutent de Hollande

le
0
La baisse régulière du candidat socialiste dans les sondages d'intentions de vote inquiète le PS, qui commence à douter de la victoire de son candidat.

La lecture de leur hebdomadaire préféré les a glacés d'effroi! En découvrant la une du Nouvel Observateur jeudi dernier, «Au secours Sarkozy revient!», nombre de socialistes ont soudain réalisé que quelque chose clochait dans la campagne de François Hollande. Qu'à trois semaines du premier tour il faille s'inquiéter d'une possible réélection de Nicolas Sarkozy le 6 mai, alors qu'il y a à peine deux mois, fin janvier, c'est la victoire de François Hollande qui était évidente, a semé le trouble.

Jusqu'ici, ils se rassuraient en constatant que leur candidat était, dans les sondages d'intentions de vote, en tête au premier tour. Ils continuent en montrant l'avance, confortable, de Hollande au second. Alors ils balaient d'un revers de main la baisse régulière de leur champion: «C'est normal, il était trop haut au début, on a toujours dit qu'il baisserait», assure un responsable socialiste. Peut-être. Façon de se rassurer. Mais aussi de se voiler la face.

Car même

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant