Quand les protecteurs des oiseaux reçoivent des menaces de mort

le
0
Quand les protecteurs des oiseaux reçoivent des menaces de mort
Quand les protecteurs des oiseaux reçoivent des menaces de mort

Voici le communiqué qu'Allain Bougrain Dubourg a fait paraître ce 11 février :

"Alors que les bénévoles de la LPO se dévouent sur les côtes pour sauver des milliers d'oiseaux épuisés, l'extrême chasse multiplie les agressions.

D'abord envers la faune sauvage protégée, en abattant, tout récemment, une cigogne blanche et un faucon émerillon, ensuite, semble-t-il, à l'égard de Yann Godeau, président de la LPO Nord. Sa maison et sa voiture ont, en effet, été taguées, tandis que des menaces de mort lui ont été proférées, de même qu'à sa famille.

Ces intimidations feraient suite à l'action de la LPO qui a obtenu, devant le Conseil d'Etat, que la chasse aux oies soit fermée, conformément aux données scientifiques, au plus tard le 31 janvier. Par ailleurs, l'investissement de Yann Godeau, visant à condamner les " ch'tis fox days " (initiative des chasseurs du Nord prévoyant d'éradiquer tous les renards du 17 au 23 février) aurait contribué à générer cette escalade. Yann Godeau et sa famille sont actuellement sous protection policière.

La LPO fait périodiquement face à ce genre de menaces et autres actes de violence. En Normandie, elle a déjà été victime d'agressions. De même, dans les Landes, elle subit, chaque année, des violences lorsqu'elle va sur le terrain pour dénoncer le braconnage des ortolans et des pinsons.

Aujourd'hui, elle condamne ces agissements inacceptables et demande solennellement au Ministre de l'Intérieur, au

(...) Lire la suite de l'article
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant