Quand les politiques sont «profilés»

le
0
La psychologie s'intéresse à la personnalité des hommes politiques, plus déterminante que jamais pour remporter l'adhésion du public.

Le village de Bordères, dans les Pyrénées-Atlantiques, Pascal de Sutter le connaît bien. Pour décrypter la personnalité de François Bayrou, natif célèbre de cette terre, le psychologue politique y a passé du temps: visite de l'ancienne école que le président du MoDem a fréquentée, de l'église où il allait prier en famille ; longues promenades dans les rues et séances de photographie pour mieux saisir l'atmosphère du lieu… Le but d'un tel périple? À la manière du «profileur criminel» qui revient sur les traces du serial killer pour mieux comprendre sa manière de penser et anticiper ses comportements, le «profileur politique» enquête sur l'homme public en s'immergeant dans l'univers familier de celui-ci. Parfois, il se prend même à imiter ses postures, sa façon de parler, pour ressentir ce qu'il ressent.

Toutes les informations recueillies sont ensuite recoupées avec l'analyse psycho-biographique du «profilé», à savoir comment son enfance, son parc

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant