Quand les policiers des VIP s'en mettent plein les poches

le , mis à jour le
0
Certains policiers de la sous-direction de la protection des personnes seraient à la tête d'une caisse noire.
Certains policiers de la sous-direction de la protection des personnes seraient à la tête d'une caisse noire.

Visiblement, les personnalités étrangères se montrent plutôt généreuses envers les policiers chargés de leur protection. Selon les informations du Parisien, certains policiers de la sous-direction de la protection des personnes seraient à la tête d'une caisse noire, alimentée par les nombreux dons en liquide ou cadeaux en nature distribués par les personnalités dont ils ont la responsabilité.

« Rituellement, à la fin des missions de protection de certaines délégations étrangères en visite en France, les policiers du SPHP (l'ancienne appellation du service, NDLR) se voient remettre enveloppes de cash ou cadeaux en nature », écrit le quotidien. Le tout est secrètement conservé au sein de cette caisse illégale, que ces policiers appellent entre eux « la motte ». Un rituel qui dure depuis au moins 1995 et qui concerne les 70 membres de la division des missions temporaires, encadrés par une dizaine d'officiers. « Chaque mois, indépendamment de son salaire, un agent de base touche environ 400 euros en liquide dans la plus grande discrétion. C'est une moyenne. Ça peut être 200 un mois, et 600 le suivant. Et à ma connaissance, il n'y a pas de registre... », révèle un agent dans les colonnes du Parisien.

« Désormais, tout est partagé »

Mais ce coffre-fort va jusqu'à créer des tensions entre les policiers. « Il y a quelques années, celui qui récupérait l'enveloppe...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant