Quand les pères divorcés crient à l'injustice

le
0
Des associations solidaires de l'homme perché sur une grue à Nantes militent pour une application plus juste de la loi. » Droit des pères : Matignon se saisit du dossier

Ils ont tous les yeux rivés sur ce papa déterminé, qui porte si haut leur cause. «On ne peut avoir que de la bienveillance pour cet homme retranché sur sa grue, commente Fabrice Mejias, président de l'association de défense des pères séparés SOS Papa. Ce n'est pas un forcené: c'est juste l'un des 1.300.000 papas privés de leurs enfants aujourd'hui! C'est délirant d'avoir à monter de telles actions pour se faire entendre…»

Délirant, mais après tout… «J'aurais pu faire la même chose!, s'exclame Éric Bresson, président de Justice Papa pour les Hauts-de-Seine. J'en connais qui se sont suicidés après nous avoir envoyé leur dossier.» La justice familiale, pour ces pères brisés après des années de procédures, c'est aujourd'hui «la prime à la casse», assène ce quinquagénaire au chômage. «Moi...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant