Quand les ordinateurs remplacent les profs 

le
0
Une note du ministère aux recteurs encourage les initiatives d'enseignement à distance.

Le ministère de l'Éducation nationale encourage le développement des initiatives d'enseignement à distance pour cette rentrée scolaire. La Lorraine est montrée en exemple : les ordinateurs permettent déjà d'y compenser le manque de professeurs de latin ou d'italien dans ses lycées catholiques. Dans une note à l'attention des recteurs d'académie datant de mai dernier, le ministère propose d'étendre le dispositif d'ici à 2012 sur la base du volontariat des établissements privés. Cet enseignement peut permettre de «réduire le coût en emplois des disciplines à faible effectif », détaille la note. Fruit d'un groupe de travail de l'enseignement catholique et du ministère, elle ne concerne que l'enseignement privé, mais l'expérience pourrait aussi intéresser le public : le recteur de l'académie d'Amiens a déjà organisé une réunion avec ses inspecteurs évoquant son intérêt.

Tout est parti d'une expérience menée en Lorraine en 1999. Le lycée Jean-XXIII d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant