Quand les moteurs labourent les nuages

le
0
L'automobiliste et l'aviateur partagent le même goût pour la liberté et les défis. La 4e édition de la Coupe 100/24 le rappelle à nouveau avec une vingtaine d'équipage qui se poseront sur 100 aérodromes en 24 heures.

Quel est le point commun entre l'automobiliste et l'aviateur? Un certain goût pour la liberté, et aussi pour la compétition, voire pour les défis. Le 10 mai 2012, 20 équipages décolleront de Paris-Vatry pour atterrir le lendemain sur la base aérienne de Villacoublay. Entre temps, les pilotes se seront relayés pendant 24 heures aux commandes d'un monomoteur pour effectuer un décollage et un atterrissage sur cent aérodromes différents.

L'ensemble des tracés de la Coupe 100/24.
L'ensemble des tracés de la Coupe 100/24.

La quatrième édition de la Coupe 100/24 est sponsorisée par un célèbre horloger qui associe son nom à la manifestation, et qui récompensera les vainqueurs de l'épreuve. Mais elle est également supportée, notamment, par les autorités aéronautiques (Direction générale de l'aviation civile), l'armée de l'Air, l'Aéro-Club de France, une revue spécialisée, un pétrolier, un assureur, un fournisseur d'équipement aéronautique. La Coupe réunit aussi toute la fraternité de l'air: le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant