Quand les industriels américains quittent la Chine pour les États-Unis

le
0
Hausse des salaires et du yuan: il devient de plus en plus coûteux d'aller produire en Chine. En parallèle, les aides d'États et les concessions des syndicats américains favorisent les relocalisations industrielles.

La compétitivité chinoise s'érode au profit des États-Unis. Produire en Chine ne coûtera bientôt plus que 10 à 15% moins cher qu'aux États-Unis d'ici à 2015, rapporte dans une étude le Boston Consulting Group (BCG). En prenant en compte tous les coûts liés au transport et au stockage, l'avantage chinois sera réduit à moins de 10%, voire complètement annulé, estime la société de conseil américaine. Et ce, principalement à cause du rétrécissement progressif du fossé entre les salaires industriels des deux pays.

Comment le BCG arrive-t-il à cette conclusion aux antipodes des discours traditionnels des économistes? Le BCG a ajusté le coût salarial des deux pays en fonction de la productivité des travailleurs, les Américains étant plus efficaces - car notamment mieux formés - que les Chinois. Il a pris en compte également le fait que la monnaie chinoise, le yuan, ne cessera d'augmenter face au dollar ces prochaines années. Les analystes de BCG estiment, aprè

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant