Quand les fêtes «Facebook» dégénèrent

le
0
Deux jeunes sont convoqués au tribunal de Draguignan pour avoir organisé, via le réseau social, une soirée qui a réuni plus de 400 personnes dans une villa varoise inoccupée.

Projet X: c'est le nouvel engouement des jeunes, qui se rassemblent par centaines, mais aussi la nouvelle inquiétude des forces de l'ordre. L'appellation de cette nouvelle fête qui enflamme aujourd'hui les réseaux sociaux et qui évoque trompeusement une partie fine géante est en réalité un véritable jeu de massacre. Les organisateurs repèrent une belle villa inhabitée, puis envoient les invitations par le Net. À la date prévue, les lieux sont pris d'assaut et vandalisés. C'est précisément ce qui s'est passé dans la nuit du samedi au dimanche 20 mai à Roquebrune-sur-Argens (Var). À la suite d'une annonce lancée sur Facebook, des centaines de jeunes ont envahi et saccagé une résidence secondaire inoccupée, une magnifique villa appartenant à des Hollandais.

Ce nouveau phénomène que policiers et gendarmes traquent sur la Toile pour tenter de déjouer les projets nous vient du septième art américain. Le 14 mars dernier, le film de Nima Nourizadeh, Projet X, s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant