Quand les enfants de stars trustent le LFNY

le
0
Julien Balkany, candidat indépendant de droite dans la circonscription des Français de l'étranger aux États-Unis et au Canada voudrait que le Lycée Français de New York donne la préférence aux écoliers français.

Shiloh, Zahara ou autres enfants de stars américaines usurpent-ils la place des petits «Frenchies» de New York? C'est le postulat de Julien Balkany, demi-frère du député maire de Levallois-Perret et candidat indépendant de droite dans la circonscription des Français de l'étranger aux États-Unis et au Canada.

Agacé de voir des enfants d'expatriés français se voir refuser l'entrée du Lycée français de New York (LFNY) tandis que les enfants de Madonna, d'Angelina Jolie ou du milliardaire Donald Trump ont récemment rejoint les bancs de cet établissement très couru de la Grosse Pomme, ce financier de 31 ans établi à New York promet, s'il est élu, que les bambins des vedettes américaines devront «se trouver une autre école, parce qu'ils ne passeront pas devant Pierre, Paul ou Jean».

«Au French Lycée, la présence de "fils de" n'est pas une nouveauté, tempère Roger Liwer, président de l'Association des anciens du Lycée français de New York. Leslie Bo

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant