Quand les chocolats Kinder défrisent Pegida

le
0
Les photos enfants des joueurs de l'équipe nationale allemande ornent les emballages des chocolats Kinder durant l'Euro.
Les photos enfants des joueurs de l'équipe nationale allemande ornent les emballages des chocolats Kinder durant l'Euro.

À l'occasion de l'Euro de football 2016, la marque Kinder a choisi de remplacer l'éternel blondinet aux yeux bleus de l'emballage de ses chocolats par les photos de 11 joueurs de la Mannschaft, l'équipe nationale d'Allemagne, quand ils étaient enfants. Les minois pâlots de Mario Götze et de Lukas Podolski côtoient désormais les frimousses basanées de Jérôme Boateng et d'Ilkay Gündogan au rayon confiserie des supermarchés. L'édition limitée des barres chocolatées a aussitôt déclenché une tempête au Bade-Wurtemberg, dans le sud-ouest du pays, fief des Patriotes européens contre l'islamisation de l'Occident, les partisans du mouvement anti-islam Pegida.

La branche régionale de l'organisation islamophobe s'est d'ailleurs empressée de publier une image des nouvelles égéries du chocolatier italien Ferrero sur Facebook accompagnée de la légende suivante : « Ils ne s'arrêtent jamais. On peut vraiment les acheter ? Ou est-ce une blague ? » « Ce doit être un fake », croit savoir un internaute, tandis que d'autres se disent prêts à « ne plus manger de Kinder à partir d'aujourd'hui ». La raison d'un tel courroux ? Les origines, ghanéenne et turque, du défenseur et du milieu de terrain cités plus haut. Inondée de commentaires nauséabonds, la page ? supprimée depuis ? a été dupliquée sur le site de la BBC.

#Cutesolidarity

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant