Quand les centristes étaient contre la droite

le
0
Au début de la Ve République, la plupart des centristes siégeaient dans l'opposition. Leur ralliement à la droite se fera en deux temps en 1969 avec Jacques Duhamel puis en 1974 avec Jean Lecanuet.

Si le vote de François Bayrou en faveur de François Hollande constitue bien un coup de théâtre, les centristes n'ont pas été de toute éternité alliés à la droite. Au début de la Ve République, la plupart des centristes siégeaient dans l'opposition. D'où le fait que le Sénat, qui n'est majoritairement à gauche que depuis septembre 2011, était bel et bien une chambre d'opposition au général de Gaulle, dominée notamment par les personnalités d'Alain Poher (candidat à la présidentielle de 1969) et Jean Lecanuet (candidat en 1965).

Sombre présage pour Bayrou

Aux élections législatives de 1962, 1967, 1968 et 1973, la plupart des députés centristes étaient élus contre la gauche, mais aussi contre les gaullistes, sous diverses étiquettes: MRP d'abord, puis Progrès et démocratie moderne et Centre démocrate. Dans leurs circonscriptions, ils faisaient le grand écart entre les deux grandes forces politiques, la gauche alors dominée par le Parti communiste leur se

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant