Quand les architectes se penchent sur les WC publics

le
0

EN IMAGES - Design innovant, matériaux, couleurs et même technologies inédites. La preuve en 5 exemples que les cabinets d’architectes peuvent renouveler les toilettes publiques.

La créativité, le design et l’architecture sachant se nicher dans les constructions les plus variées, pourquoi les toilettes publiques n’y auraient-elles pas droit? C’est bien pour présenter quelques-unes de ces réalisations remarquables à travers le monde que le site DesignCurial a lancé l’an dernier un Top 10 des plus beaux petits coins créés pour l’espace public.

Et il faut bien reconnaître que quelques-uns des lauréats retenus parmi un millier de candidats ont tapé dans l’œil du Figaro immobilier. Pour leur aspect sculptural, on peut retenir cette réalisation (voir notre image principale) du Studio Pacific architecture auteur de ces surprenants WC publics installés à Wellington, en Nouvelle-Zélande. Une chose est sûre: la construction fait parler les voisins et utilisateurs qui y voient des insectes mutants dotés d’une carapace blindée ou des dinosaures robotisés…

Du côté de Londres et Amsterdam, les autorités ont opté pour des urinoirs qui peuvent se dissimuler dans le sol. Une centaine de ces engins sont en fonction, généralement à proximité de quartiers à forte densité de bars et autres lieux de sortie. Ainsi, ils disparaissent généralement en journée, occupant le moins de place possible au sol avant de réapparaître en soirée lorsqu’ils peuvent se révéler bien utiles, aux buveurs de bière notamment.

A Lausanne, en Suisse, on retrouve aussi des toilettes en mode high tech et expérimental. Il s’agit, cette fois, de «tester le courage des utilisateurs» mais aussi de leurs prouver que les toilettes sont propres ou d’éviter qu’elles n’abritent des drogués. Le principe est simple: les parois de ces WC publics sont en verre spécial doté d’une technologie LCD. Elles sont transparentes lorsque les lieux sont inoccupés et deviennent opaques durant 10 minutes après la fermeture de la porte. Passé ce délai, les passants verront l’intérieur des lieux. Prêt à tenter l’expérience?

D’autres réalisations se sont simplement concentrées sur un design innovant. C’est le cas de ce prototype développé à Uster, en Suisse. Une forme cubique, très simple mais un habillage très élaboré en aluminium avec un entrecroisement de bandes de différentes couleurs, largeurs et avec différents styles de torsades.

De leur côté, les nouveaux WC publics du parc naturel du Colorado, aux Etats-Unis, jouent la carte de la poésie. Une série de 49 plaques d’acier, véritable colonne vertébrale viennent s’enrouler autour des toilettes circulaires. Une installation esthétique visant également à laisser pénétrer la lumière et l’air frais tout en masquant partiellement la vue.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant