Quand le «shutdown» complique la vie de la tante d'Obama?

le
0
Le cabinet IHS Inc. n'estime qu'à 160 millions de dollars par jour le coût de ce shutdown. Un chiffre modeste au regard d'un PIB annuel de 15.700 millions de dollars.

Privés d'une partie de leurs services publics fédéraux depuis onze jours, les Américains s'impatientent. L'amorce d'un dialogue entre les républicains et la Maison-Blanche redonne espoir. Le cabinet IHS Inc. n'estime qu'à 160 millions de dollars par jour le coût de ce shutdown. Le chiffre est modeste au regard d'un PIB annuel de 15.700 milliards de dollars. La prolongation de la crise va cependant affecter l'activité au quatrième trimestre.

L'estimation de IHS Inc. tente de prendre en compte l'impact de la crise sur les activités d'entreprises privées soudain dépourvues de clients. Les hôtels, restaurants et organisateurs d'activités dans les parcs nationaux par exemple sont souvent des sociétés privées. La propre tante de Barack Obama a découvert ainsi avec dépit que le restaurant touristi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant