Quand le PS fait le lien entre la profanation de Sarre-Union et le vote FN

le
9
Quand le PS fait le lien entre la profanation de Sarre-Union et le vote FN
Quand le PS fait le lien entre la profanation de Sarre-Union et le vote FN

Faut-il établir un lien entre la profanation du cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin) et les scores élevés qu'y réalise le Front national ? «Oui», estime Jean-Christophe Cambadélis. Dans la foulée du député PS du Bas-Rhin Philippe Bies, le premier secrétaire du parti juge lui aussi «qu'à partir du moment où l'on stigmatise tel ou tel dans la vie, dans la société, eh bien, ça se termine comme ça».

«Je pense qu'à partir du moment où on a un mouvement d'extrême droite qui fait 45% et qui professe la haine de l'autre, ce n'est pas indifférent à ce qui a dû se passer dans les familles», a argumenté Cambadélis, ce dimanche sur Canal +, alors que le mobile antisémite des cinq adolescents qui ont profané quelque 250 tombes dimanche dernier ne fait pas de doute, selon le parquet.

Colère du Front national

A Sarre-Union, en mars 2014, le candidat du Front national est parvenu à rassembler 40,62% des voix à l'occasion des élections municipales. Deux mois plus tard, aux européennes de mai, il rassemblait ici 31,65% des suffrages, soit 5 points de plus que sa moyenne national. Enfin, au premier tour de la présidentielle 2012, Marine Le Pen y avait réalisé le score canon de 28,94%, contre 17,90% au plan national.

Dès lundi, Philippe Bies avait fait, sur Twitter, le lien entre ces scores et la profanation commise par les cinq mineurs : «C'est sans doute une coïncidence mais le FN a fait près de 41% aux dernières municipales à Sarre-Union.»  Même si Marine Le Pen a d'emblée dénoncé «un acte particulièrement odieux», Bies persiste et signe. «Non pas que le Front national soit responsable de ce qui s'est passé, mais il participe, il crée une ambiance qui est propice à de tels dérapages», s'est justifié le député PS auprès de la chaîne locale, Alsace 20. «Tous ceux qui ont un discours qui écarte, un discours qui rejette une partie de la population, favorisent les dérapages. Le Front national en fait ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2711013 le lundi 23 fév 2015 à 17:09

    l'affaire du cimetière de Sarre Union va leur porter un coup fatal ! traiter des jeunes qui font les c. comme des criminels de guerre, c'est pas ce qu'on attend de nos dirigeants, même si en fait on en attend .... plus rien, rien de bon en tout cas !

  • M2711013 le lundi 23 fév 2015 à 11:03

    Antifas ? fabius peut-être ? alors je suis antifa !

  • birmon le dimanche 22 fév 2015 à 21:40

    C'est la politique du parti socialiste qui crée une ambiance propice aux dérapages. En rejetant la partie de la population qui vote FN, l'UMP et le PS créent une ambiance délétère. Le FN n'est pas plus responsable que les autres de ce qui se passe dans les cimetières français de toutes confessions.

  • C177571 le dimanche 22 fév 2015 à 19:12

    Puisqu'il fait des amalgames douteux,on peut en faire aussi: comme il était le copain de DSK,il devait participer aux parties fines!!!

  • FullOil le dimanche 22 fév 2015 à 18:34

    Selon un article paru dans Le Monde de ce jour, les jeunes ayant profané le cimetière juif de Sarre-Union sont des Antifas, pour certains fils d'enseignants de catégorie socio-professionnelle aisée.

  • 2445joye le dimanche 22 fév 2015 à 18:24

    Ce qui est bien avec Cambadélis, c'est qu'à chaque fois qu'il l'ouvre, on a encore plus envie de voter FN.

  • l.moenne le dimanche 22 fév 2015 à 18:23

    Et les multitude de profanations et de dégradations dans les églises et cimetière catholique ceux ci sont de la faute du PS et de sa Femen de marianne !

  • LeRaleur le dimanche 22 fév 2015 à 18:04

    Encore un nouveau coup à la Carpentras. Mais ça ne marchera pas, les français sont moins... qu'avant. Ça va seulement lui retomber sur la G....

  • delapor4 le dimanche 22 fév 2015 à 17:54

    C'est un mensonge d'autant plus cynique que Le Monde, oui le journal Le Monde!, a révélé que c'était des antifas qui avaient fait le coup en espérant faire accuser l'extrême-droite ! Apparemment ils ont réussi !