Quand le Paris d'hier dialogue avec celui d'aujourd'hui

le
0

EN IMAGES - L’architecture parisienne a traversé les époques. Par un simple procédé de deux photos superposées, un livre propose un regard comparé de deux époques : le Paris d’aujourd’hui et un Paris d’antan.

Il vous est vraisemblablement déjà arrivé de vous balader oisivement dans Paris, de vous arrêter dans une rue ou de vous asseoir sur un banc, et de vous questionner: «A quoi cela pouvait-il bien ressembler à l’époque...» Quelle époque? Qu’importe. Le vieux Lutèce, la Révolution, la première ou la seconde Guerre Mondiale... Souvent, il arrive que certaines rues ou places aient conservé des vestiges d’une autre époque: panneaux, plaques, gravures. Mais le temps supprime parfois davantage qu’il ne conserve.

S’il est impossible - pour le moment - de se téléporter à une autre époque à la manière des Visiteurs, il se peut qu’un petit livre puisse assouvir la curiosité des amoureux de Paris. Le livre Paris, Fenêtres sur l’Histoire*, publié aux éditions Parigramme, propose un vrai petit album photo de Paris, pour le moins original: il s’agit, à chaque page, de superposer une photo du Paris actuel et un autre cliché d’un Paris passé. Les photos qui sont publiées vont de l’époque de la Commune à Mai 68. On y voit par exemple à quoi ressemblaient la place de l’Opéra ou la rue de Rivoli durant la période de l’Occupation allemande.

Il y a quelques mois, Le Figaro Immobilier vous décrivait un livre animé de la même curiosité historique et architecturales: 750 years in Paris*, une bande dessinée œuvre du dessinateur français Vincent Mahé, montrait l’évolution d’un immeuble parisien à travers les époques, de la transformation de Paris par le baron Georges Eugène Haussmann au 7 janvier 2015 dernier, et les attentats de Charlie Hebdo... En tout: 60 dessins du même immeuble, au regard de l’Histoire. Là aussi, l’ouvrage vaut le coup d’œil!

* De la Commune à Mai 68, Paris, Fenêtres ouvertes sur l’Histoire, 12 euros, aux éditions Parigramme. *750 years in Paris, Vincent Mahé, 29 euros aux éditions Nobrow.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant