Quand le New-York Times vante la vie de château en Mayenne

le
0

Aujourd’hui en quête d’un nouveau propriétaire, ce superbe château de la Mayenne attire visiblement l’attention des amoureux de belles pierres venus du monde entier. En vente depuis 1 an, elle a tapé dans l’œil du quotidien américain.

Allées boisées et terrasses ombragées, vastes pavillons et joyaux rénovés, la saison est décidement belle pour les demeures de charme françaises. Tandis que le château de Rothschild attend sa nouvelle vie à Boulogne-Billancourt et que l’Eclaircie, bijou de la Côte d’Azur est à vendre, un château mis en vente dans la Mayenne fait parler de lui... dans le monde entier!

Quelle ne fut pas la surprise des habitants de la petite commune de Martigné-sur-Mayenne en découvrant qu’un long reportage du prestigieux New-York Times faisait vent de leur joyau local, le Château de Mythème! Publié il y a quelques jours seulement mais déjà lu par des milliers de personnes, l’article vante le charme exceptionnel de cette demeure qui date du XIXe siècle, mise en vente au prix de 1 690 000 euros. Mieux encore, l’agence Diva Immobilier en charge du bien raconte que le journaliste new-yorkais s’est expressément déplacé pour voir le château de ses propres yeux, après avoir été séduit par une annonce.

Une vaste résidence en parfait état, livrée clés en main

Et visiblement, le château a tout pour séduire les acheteurs d’ici et d’ailleurs. Située à une vingtaine de kilomètres de Laval, le chef-lieu du département, la demeure est installée au coeur d’un domaine clos et très bien préservé de dix hectares. Au bout d’une longue allée boisée qui longe l’étang, on aperçoit le château à l’allure néogothique élégante construit dans les années‘50. A l’intérieur, les quelque 600 mètres carrés de surface habitable se répartissent en douze pièces, dont huit chambres, un bureau et trois grandes pièces de réception. L‘ensemble s’épanouit dans une décoration classique et opulente, chargée de boiseries de chênes, de moulures, parquets, cheminées et plafonds à caissons.

Pour le plus grand bonheur des éventuels acquéreurs, l’intérieur - qui avait été rénové il y a une quinzaine d’années - se trouve toujours en parfait état, alliant le charme de l’ancien avec tout le confort appréciable du contemporain. La cuisine équipée par exemple présente un sol de tomettes, des murs de granits ainsi qu’un plan de travail en marbre rehaussé de superbes mosaïques. Les chambres spacieuses offrent une vue imprenable sur le parc.

A l’extérieur, l’environnement semble remarquablement bien préservé à l’abris des regards. Le jardin est notamment organisé autour d’une ancienne orangerie aménagée en salle de réception, une piscine extérieure, d’un héliport, quelques fontaines à l’italienne et plusieurs dépendances. Parmi elles, se trouvent une écurie à restaurer ainsi qu’une maison en pierres très coquette avec trois chambres pour accueillir ses invités.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant