Quand le football s'en va-t-en guerre

le
0
Quand le football s'en va-t-en guerre
Quand le football s'en va-t-en guerre

Alors que l'Europe entière célèbre le centenaire de la Première Guerre mondiale, le monde du football anglais se souvient du 17e bataillon du régiment du Middlesex, uniquement constitué de footballeurs partis mourir dans la bataille de la Somme, en France. Entre 1914 et 1918, le football aussi s'en est allé en guerre.

Le 4 août 1914, le Royaume-Uni est contraint, par le mécanisme intraitable des alliances nouées en Europe, de déclarer la guerre à l'Allemagne. Comme en France, les hommes en état de se battre partent tous sur le front. Tous ? Non. La saison 1914/1915 de football débute normalement outre-Manche, alors que la plupart des autres compétitions sportives sont suspendues. La plupart des joueurs de rugby, sport pourtant très populaire au Royaume-Uni, sont enrôlés dans l'armée dès les premiers jours du conflit. Seulement, les joueurs de football sont alors protégés par un statut professionnel inédit en Europe. Alors, lorsque la Football Association demande au gouvernement britannique la marche à suivre, ce dernier lui indique de laisser le football en dehors de la guerre. Rappelons qu'à cette époque, les élites sont persuadées que la guerre sera courte. De leur côté, les footballeurs professionnels craignent pour leurs familles. Partir à la guerre signifient bien souvent laisser femmes et enfants sans revenus. Et risquer une blessure...
Entraînements aux tirs
À la fin de l'année 1914, les perceptions évoluent au gré des listes de victimes qui s'allongent toujours plus. Populations et gouvernements prennent conscience que la guerre – annoncée courte – est partie pour durer. Très vite, les footballeurs sont pris pour cibles. Sir Arthur Conan Doyle et d'autres personnalités prennent publiquement la parole pour dénoncer la non-participation des footballeurs à l'effort de guerre. L'image du football se détériore à mesure que les élites l'accuse d'aider l'Allemagne à gagner la guerre. Très rapidement, la FA comprend que plus aucune alternative n'existe. Le War Office décide, le 15 décembre 1914, de créer le Footballers' Battalion. Le 17e bataillon du régiment du Middlesex est mis sur pied par le parlementaire William Joynson Hicks. Des dizaines de footballeurs – dont l'intégralité du club de Clapton Orient – sont enrôlés dans l'armée britannique et s'entraînent quotidiennement. Tous sont autorisés à rentrer dans leur club chaque week-end pour jouer les matchs restants dans la saison. En mai 1915, un deuxième bataillon, le 23e bataillon du régiment du Middlesex, vient compléter le premier. Au terme d'une saison forcément particulière, Everton est sacré champion, alors que Sheffield United remporte la FA Cup.
Il n'y a qu'au football qu'on arrête une balle avec la tête


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant