Quand le foot la joue foraine

le
0
Quand le foot la joue foraine
Quand le foot la joue foraine

À Paris, Marseille et Lille, l'Euro se veut culturel et populaire à travers les événements Foot-foraine. On a été inaugurer celui de Lille, avec des manèges, des baby-foot, et surtout des manettes branchées sur Actua Soccer.

Trois gares se disputent le pavé lillois. Il y a l'historique Lille-Flandres, construite à partir de l'ex-gare du Nord dépecée, déplacée et remontée à Lille comme un vulgaire Meccano. Il y a la futuriste Lille-Europe, qui reçoit la fan zone contre ses flancs. Et il y a Saint-Sauveur. Ancienne gare de marchandise, c'est aujourd'hui un haut-lieu de la culture tendance tatouée dans la capitale des Hauts-de-France. Un centre qui se transforme, le temps d'un été, en un espace à visiter pour les curieux du ballon. De la culture, un peu, mais aussi des jeux vidéo et de la bière pression. Des ingrédients toujours bienvenus entre deux matchs de l'Euro.

Lille, Paris et Marseille, même manège


Martine Aubry est au programme de l'inauguration. Mais au dernier moment, on apprend qu'elle a dû passer par la case clinique – pour les inquiets, la décompression de son nerf sciatique s'est bien passée. Résultat, toutes ses représentations publiques sont annulées. Un esprit chagrin pointerait le peu de goût de la maire de Lille pour la chose footballistique. Ce serait oublier, aussi, sa volonté de mettre la culture au centre de la vie lilloise. Notamment à travers le programme Lille 3000, matrice de l'exposition Foot-foraine et rejeton de Lille 2004, capitale européenne de la culture.



Car pour comprendre comment Lille, Paris et Marseille partagent des événements homonymes, il faut revenir à leur gestation. En parallèle de l'Euro, François Hollande constitue un " 11 tricolore ", soit onze personnalités chargées de faire vivre la compétition au-delà du sport. Au poste culturel, on retrouve Didier Fusillier, père de Lille 2004 et grand gourou de la culture au nord. C'est lui qui a voulu associer foot et culture populaire. Va pour la fête foraine, donc. Pierre de Saintignon, adjoint de Martine Aubry et remplaçant au pied levé, ne manque pas de le rappeler dans son discours…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant