Quand le désir sexuel se lit dans le cerveau

le
0
Une ?illade furtive, une peau frôlée, et l'envie surgit? Comment comprendre ce phénomène d'attirance sexuelle ? Petit à petit, le cerveau livre les mystères de ses milliards de connexions neuronales.

Sigmund Freud fut l'un des premiers à considérer la sexualité humaine comme sujet d'étude à part entière. Il avait décrit les pulsions sexuelles comme un processus à la frontière du mental et du physique. Limité par les moyens de l'époque, il percevait la biologie comme «une terre de possibilités illimitées», potentiellement source d'informations «les plus surprenantes».

Les interrogations sur les ressorts du désir, laissées longtemps sans réponse, trouvent peu à peu réponse grâce aux progrès de l'IRM fonctionnelle qui permet d'observer en direct le fonctionnement du cerveau.

Chez l'être humain, l'implication du cerveau interviendrait à tous les stades du comportement sexuel, et en particulier à deux niveaux: évaluer la valeur des stimuli («ce qui est...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant