Quand le cyberharcèlement conduit à des tragédies

le
0
Le ministre de l'Éducation, Vincent Peillon, dévoile ce mardi plusieurs mesures pour s'attaquer au harcèlement scolaire et spécifiquement au harcèlement en ligne. En France et à l'étranger, plusieurs adolescents harcelés se sont déjà donné la mort.

» Une campagne contre le harcèlement scolaire

Des menaces virtuelles aux conséquences bien trop réelles. En France, 40% des élèves disent avoir déjà été victimes d'une agression ou d'une méchanceté en ligne. Certains adolescents, à cause de leur différence, de leur centre d'intérêt, de rumeurs sur leur activité sexuelle deviennent la cible d'un lynchage en règle qui a déjà mené plusieurs d'entre eux à mettre fin à leurs jours. Un grand nombre de ces drames concernent des jeunes femmes, car les filles sont plus souvent victimes de harcèlement que les garçons, selon le ministère de l'Éducation nationale.

oAmanda Todd, une vie brisée par un cliché

Cette jeune adolescente c...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant