Quand le chef de l'État évoque ses deux mandats

le
0
«Moi, je ne peux me présenter qu'à deux mandats, pas plus», a dit Nicolas Sarkozy mardi soir devant une trentaine de députés et sénateurs UMP reçus à l'Elysée.

Mardi soir, Nicolas Sarkozy a fait l'éloge de la politique moderne. «Il faut avoir une vision moderne de la politique», a-t-il expliqué aux parlementaires de la Droite sociale. «L'époque où un leader politique dominait sa famille pendant vingt ans ou trente ans est révolue. Chirac ou Mitterrand, c'est fini. Moi, je ne peux me présenter qu'à deux mandats, pas plus », a-t-il ajouté, en faisant allusion à la modification constitutionnelle qu'il a fait voter en 2008 et qui interdit à un président en exercice de se présenter pour un troisième mandat. «Il y aura une relève», a-t-il aussi assuré. «Des gens comme Fillon, Copé, Bertrand, Le Maire, Wauquiez, Baroin, Nathalie Kosciusko-Morizet ont tous du talent. On verra bien le moment venu qui est le meilleur. Mais pour le moment je leur demande de travailler ensemble.» «Quand je partirai, a-t-il lancé pour conclure, ce sera la dolce vita».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant