Quand le Bayern dépense, dépense, dépense...

le
0
Quand le Bayern dépense, dépense, dépense...
Quand le Bayern dépense, dépense, dépense...

Pour la modique somme de 15 millions d'euros par an, Thomas Müller devrait continuer à porter les couleurs du Bayern Munich. Mais alors que la prolongation de contrat de son joueur phare est sur le point d'être entérinée, le Bayern se retrouve pris au piège de ses idéaux. Toujours premier pour faire la morale aux autres clubs qui proposent des salaires mirobolants à certains joueurs, l'ogre munichois se retrouve à faire ce qu'il a longtemps dénoncé.

Personne n'a jamais vraiment cru à un départ de Thomas Müller vers Manchester United l'été dernier. Malgré l'offre de près de 120 millions d'euros formulée par Louis van Gaal et ses copains, la probabilité que l'homme fort du Bayern parte faire un tour dans le Nord de l'Angleterre semblait plus que réduite. Attaché à son club et à sa région, choyé comme une idole, l'attaquant de 26 ans n'avait pas grand intérêt à bouger de sa Bavière natale et le Bayern n'avait lui aucun, mais alors aucun intérêt de le laisser s'en aller vers d'autres contrées. Les 120 millions d'euros, n'importe quel club les aurait pris. Mais le FCB n'est pas n'importe quel club. "Je ne suis pas banquier, mais dirigeant d'un club de foot", avait rappelé Karl-Heinz Rummenigge au micro de Sport1. "Nous n'avons jamais pensé à vendre Thomas. Certains joueurs n'ont tout simplement pas d'étiquettes sur eux."

Traduction : Müller est irremplaçable. Alors même s'il n'a jamais vraiment été sur le départ, et même si le Bayern n'a jamais vraiment eu peur qu'il parte, ayant confiance à 100% en la loyauté de son joueur, le club a tout de même décidé de prendre les devants. Il y a quelques jours, une offre de prolongation de contrat a été présentée à Thomas Müller. Selon divers quotidiens allemands, l'attaquant prolongerait jusqu'en 2022 en échange d'une augmentation de salaire conséquente. S'il venait à parapher ce nouveau contrat, Thomas Müller gagnerait 15 millions d'euros par an, contre 8 actuellement. Une somme qui le placerait parmi les joueurs les mieux payés au monde à seulement quelques encablures de Cristiano Ronaldo ou de Lionel Messi. Alors qu'il y a encore quelques années, Rummenigge disait ne pas comprendre les salaires des grands joueurs en Europe et promettait de "revoir" les salaires à la baisse au sein du Bayern Munich, le constat est sans appel : le Bayern fait dorénavant comme tout le monde et Thomas Müller est loin d'être une exception en terres bavaroises.

Les nouveaux riches


Évidemment, Thomas Müller vaut allègrement 15 millions d'euros par an. Déjà parce qu'il est, sans doute avec Neuer et Boateng, un des rares joueurs vraiment indispensables de l'effectif bavarois ; mais aussi (et surtout) parce qu'il est le joueur le plus populaire du Bayern, voire de l'Allemagne toute entière. Son nouveau salaire, il le mériterait…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant