Quand la «Sissimania» déferle sur le Caire

le
0
À la vente de chocolats et autres gadgets pro-Sissi tasses à café, tee-shirts, sonneries de portables se sont également greffées plusieurs campagnes soutenant sa candidature à la présidentielle, prévue début 2014.

Impossible de les rater. Ils sont là, alignés comme des trophées sur le comptoir de droite, juste au-dessus des chocolats en forme de pyramides. Il y a les ronds, au c½ur rouge incrusté de deux lettres «C.C.» (lire «Sissi», en anglais). Il y a les carrés, flanqués du portrait du nouvel homme fort d'Égypte, le torse bardé de médailles. Il y a encore les insolites, où une Égyptienne pose ses lèvres sur la photo du général. «J'en vends 2 kilos par jour», roucoule Bahira Galal. Un marché juteux pour cette ex-guide touristique reconvertie en maître chocolatier. Mais c'est par «devoir national», dit-elle, qu'elle a fait de sa pâtisserie du quartier Garden City la plate-forme sucrée de la nouvelle égérie du Caire. «Sissi nous a libérés des Frères m...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant