Quand la Sécu vient en aide à l'automobile

le
0
La branche Risques professionnels de la Sécu accorde aux petites PME une prime de 2500 euros pour l'achat d'un véhicule utilitaire neuf. Son but: combattre les accidents de la route liés au travail.

C'est un très modeste bol d'air pour une industrie automobile à la peine. La branche Risques professionnels de l'Assurance maladie propose une prime de 2500 euros aux entreprises de moins de 50 salariés pour l'achat d'un véhicule utilitaire léger (c'est-à-dire une camionnette). Budget? Un million d'euros.

Lancée en juin et valable jusqu'au 15 octobre, l'offre est calibrée pour financer 5000 véhicules dotés d'équipements de sécurité satisfaisants (ABS, aide au freinage d'urgence, etc.). Elle a été peu sollicitée durant l'été (500 primes accordées), mais le mois de septembre pourrait être plus dynamique. Une première version de la prime, en 2011 avait été un échec. Elle était assortie d'une obligation de formation de deux jours sur la conduite d'un véhicule utilitaire et son chargement (sic!), rédhibitoire pour les petits employeurs qui l'ont pris pour une perte de temps et se sont donc passés de la prime. Une disposition supprimée dans sa version 2012.

Si l'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant