Quand la Roma envoyait indirectement la Fiorentina en Serie B

le
0
Quand la Roma envoyait indirectement la Fiorentina en Serie B
Quand la Roma envoyait indirectement la Fiorentina en Serie B

Il y a un peu plus de 22 ans, la Fiorentina était reléguée à la surprise générale en Serie B. Une relégation qui avait alors fait couler beaucoup d'encre, notamment en raison d'une rencontre suspecte et défavorable aux Gigliati entre la Roma et l'Udinese. Retour sur une des plus incroyables relégations de l'histoire, en compagnie d'un de ses protagonistes, Francesco Baiano.

6 juin 1993. 34e et dernière journée de Serie A. Le Milan AC est assuré de décrocher le Scudetto depuis un bail. En revanche, la situation est bouillante en bas de tableau. L'Udinese (29 points), Brescia (28) et la Fiorentina (28 également) se battent effectivement pour décrocher leur place en barrages et ne pas accompagner Ancona et Pescara en Serie B. Il faut noter que les victoires ne sont alors créditées que de deux points au compteur. L'équipe la plus en danger est toutefois la Fio qui possède un bilan négatif contre ses deux adversaires directs. En plus d'être dans l'obligation de s'imposer contre le Foggia de Zdeněk Zeman, la formation viola doit donc compter sur un faux pas de l'Udinese ou de Brescia. La première mission est remplie avec brio, puisque les Gigliati explosent la troupe du Bohème 6 à 2 après avoir même mené 6 à 0. Cependant dans le même temps, Brescia domine la Sampdoria 3 à 1 malgré l'expulsion de Stefano Bonometti dès la demi-heure de jeu. Tout autre résultat qu'une défaite de l'Udinese enverrait donc la Fio à l'échelon inférieur. Les Frioulans sont alors en déplacement sur la pelouse de la Roma. Pas simple, même si les Giallorossi ne pointent qu'en milieu de tableau.

La mauvaise blague de Carnevale


C'est d'ailleurs la Louve qui prend les devants en début de seconde période sur un penalty de Thomas Häßler. Andrea Carnevale, ex-joueur de l'Udinese de 84 à 86, fait lui son entrée en jeu à la 68e minute. Avant de rater une incroyable opportunité de doubler la mise quelques instants plus tard après avoir dribblé le gardien frioulan Paolo Di Sarno. Une anecdote ? Pas du tout, car Stefano Desideri, romain et formé à la... Roma, égalise dans la foulée pour l'Udinese et envoie ainsi la Fiorentina en Serie B. Attaquant phare de la Fio cette saison-là avec Batistuta, Francesco Baiano doute encore de la bonne conscience de Carnevale : "Bien sûr que je me rappelle de cette action. D'ailleurs quand on se concentre sur le cas de Carnevale, il a fini à l'Udinese la saison suivante." Un manqué volontaire donc ? : "Ça, je ne sais pas, je ne suis pas devin", confie Baiano avec prudence. "Mais c'est étrange qu'un joueur qui a raté un but après avoir dribblé le gardien et sans personne pour le contrer, finisse ensuite l'année suivante dans cette équipe là..." Entérinant au passage la relégation de la Fiorentina, l'une…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant