Quand la gauche veut changer notre vie privée

le
0

Le gouvernement mise sur les réformes de société pour diviser la droite et rassurer son électorat traditionnel à l'approche des échéances électorales.

Pourquoi créer du dissensus là où le consensus règne? Élémentaire, mon cher Machiavel! Pour faire diversion. Qu'il soit libéral ou «social-démocrate», comme le revendique François Hollande, une chose est sûre: le virage amorcé par le président sur le terrain économique et social déplaît souverainement à l'aile gauche de sa majorité. Et les réactions de la droite, qui encourage l'exécutif à passer des paroles aux actes, ne font qu'accentuer le malaise au sein du PS.

Comment étouffer dans l'½uf les velléités de fronde du parti censé soutenir le pouvoir? Constitutionnellement, le président est paré: comme il l'a annoncé lors de ses v½ux, le gouvernement engagera sa responsabilité devant le Parlement sur le «pacte de responsabilité» proposé aux entreprises. Les députés socialistes ulcérés par ce «ca...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant