Quand la France se fait payer pour emprunter de l'argent...Analyse. .

le
4

La France a emprunté lundi 9 juillet pour la première fois de son histoire à des taux négatifs, un phénomène qui illustre l'attrait de la dette française auprès d'investisseurs de plus en plus inquiets de la situation des pays du sud de la zone euro. Un économiste explique le phénomène. Analyse. Durée: 00:56.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le samedi 14 juil 2012 à 21:57

    RE..(désolé mais je l’aime bien).. INAPTOCRATIE : Système de gouvernement : - où les moins capables de gouverner sont élus par les moins capables de produire... où les autres membres de la société les moins aptes à subvenir à eux-mêmes ou à réussir, sont récompensés par des biens et des services qui ont été payés par la confiscation de la richesse et du travail d'un nombre de producteurs en diminution continuelle, jusqu'à l'étouffement final !...

  • vanoost2 le vendredi 13 juil 2012 à 10:29

    N'importe quoi. Personne ne prête à taux négatifs alors qu'il ya des rendements sur en chf ou autre monnaie.Ceux qui le font sont surement les même qui ont déjà prétés à des taux plus élevés - le taux négatifs ils gagnent encore et assure leur pret risqué en facilitant le crédit à la France.Ou alors ils prétent sachant que l'euro baissera encore et qu'ils peuvent gagner sur le temps !Pour moi tout cela est bien mauvais signe !

  • secours1 le jeudi 12 juil 2012 à 11:22

    A 2j près, la France empruntait aux taux espagnol ou italien...et très bientôt grec!!Je répète : "Un économiste parle aux Français"....

  • q2lamrd le mercredi 11 juil 2012 à 01:26

    Rigolo ! Si Sarko perdait, on allait sombrer dans des taux usuriers LOL