Quand la Chine investit dans le lait breton

le
0
Le groupe Synutra a lancé la construction d'une usine à 100 millions d'euros, en partenariat avec Sodiaal.

Deux kilomètres de tapis rouge, un feu d'artifice lancé à 10 h 58 car ces chiffres porteraient bonheur et une pierre devant l'usine censée apporter la prospérité. «Avec 100.000 tonnes de poudre de lait, cette usine sera la plus grande et la plus moderne du monde, c'est le plus gros investissement laitier chinois à l'étranger», a assuré Liang Zhang, PDG de Synutra, numéro 3 de la nutrition infantile en Chine, lors de la cérémonie de pose de la première pierre de l'usine à Carhaix (Finistère).

Nécessitant un investissement de plus de 100 millions d'euros, ce site, opérationnel en 2015, traitera 300.000 tonnes de lait et 30.000 de lactosérum. D'où le partenariat commercial entre l'industriel chinois et Sodiaal Union, groupe coopératif connu pour ses marques Candia, Yoplait et autres Régilait et troisième collecteur européen de lait. De fait, quelque 7...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant