Quand la BNP à Genève gérait l?argent de Patricia Cahuzac

le
0
Suisse, Genève, BNP Paribas.
Suisse, Genève, BNP Paribas.

En 2007, les relations se dégradent entre Jérôme Cahuzac, député socialiste de la 3e circonscription du Lot-et-Garonne, et son épouse Patricia Cahuzac. Celle-ci décide d?ouvrir un compte à la BNP à Genève, "à l?insu de son mari", assure-t-elle. Toutefois, Jérôme et Patricia restent mariés sous le régime de la communauté. L?information n?est pas innocente. Selon la législation helvétique, la BNP aurait dû mener une enquête approfondie, Patricia Cahuzac étant mariée à une personnalité exposée politiquement (PEP).

Cela n?a apparemment pas été fait par la banque française. C?est d?autant plus surprenant que ce compte est alimenté par des chèques de patients anglais de Patricia Cahuzac, médecin dermatologue spécialisée dans le traitement de la calvitie. Elle assure que son mari n?était pas au courant de ce compte en Suisse, dont l?argent provient pourtant des recettes de leur clinique d?implants capillaires, appartenant à Jérôme et Patricia Cahuzac depuis 1991 !

De Genève à l?île de Man

La BNP Paribas (Suisse) est l?un des plus grands établissements étrangers de la Confédération, comptant 1 600 salariés entre Genève, Zurich, Bâle et Lugano. La banque se réveille en 2010 et demande à Patricia Cahuzac de choisir un lieu plus discret pour planquer ses avoirs. En l?occurrence la petite banque privée Gonet, spécialisée dans la gestion de fortune. Le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant