Quand l'or devient plus cher que le platine

le
0
Depuis la crise des subprimes en 2008, la valeur de l'once de platine a dégringolé à près de 1780 dollars. A l'inverse, le métal jaune profite de la crise de confiance qui touche les secteurs industriels, financiers et monétaires.

Payer de l'or plus cher que du platine ? Avant 2008, impossible pour les investisseurs de croire à cette hypothèse. À cette époque, l'once de platine, ce métal si rare et plus précieux que l'or, cotoyait des sommets à près de 2200 dollars, tandis que le métal jaune tournait laborieusement autour de la barre des 1100 dollars. Que l'or puisse combler un tel écart paraissait improbable. Et pourtant, trois ans plus tard, cette situation est bien réelle. Depuis le début du mois de septembre, l'or a à plusieurs reprises dépassé le platine en séance.

Que s'est-il passé en trois ans pour qu'un tel renversement de vapeur s'opère ? La réponse se trouve aux États-Unis. En septembre 2008, Lehman Brothers fait faillite et entraîne dans sa chute l'économie et la finance mondiale. Or «le platine, à l'instar du palladium, est un métal précieux qui est utilisé pour la construction des voitures. Le secteur automobile, lié à la conjoncture économique, a connu une baisse for

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant