Quand l'école hongroise sort les enfants roms du ghetto

le
0
REPORTAGE - En Hongrie comme dans d'autres pays d'Europe centrale, les enfants roms ont souvent été orientés vers des écoles pour handicapés.

C'est une petite ville du sud-est de la Hongrie, qui a décidé d'innover pour vaincre l'exclusion et l'échec scolaire des Roms. Hodmezövasarhely, 48 000 habitants, dont environ 10 % de Roms, est aujourd'hui citée en exemple par l'UE, la Fondation Soros et nombre d'ONG. Dans un pays qui a connu soixante-huit attaques à caractère raciste - dont onze mortelles - entre janvier 2008 et juin 2009, son «modèle» représente une piste pour l'intégration de cette minorité. «Nous allons le démontrer pendant la présidence de l'Union !», annonce Janos Lazar, le maire d'Hodmezövasarhely.

En Hongrie comme dans d'autres pays d'Europe centrale, les enfants roms ont souvent été orientés vers des écoles pour handicapés. Les nombreux plans financés par Bruxelles n'ont pas toujours produit le résultat escompté : si l'on favorise l'accès de petits Roms à un établissement donné, ce sont bientôt les autres élèves qui s'enfuient... et une nouvelle «école-ghetto» qui

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant