Quand l'argent fait le président (4) - La famille Glazer, les seigneurs de Manchester United

le
0
Avram et Joel Glazer, deux des fils de Malcolm Glazer, devenus coprésidents de Manchester United (ici en 2010).
Avram et Joel Glazer, deux des fils de Malcolm Glazer, devenus coprésidents de Manchester United (ici en 2010).

À Manchester United, les conseils d'administration ont des allures de repas de famille. Depuis 2005, ce sont les Glazer qui reçoivent et décident de tout. Autour de la table : Avram et Joel, les deux coprésidents du conseil d'administration, et les membres Kevin, Bryan, Darcie et Edward. Tous sont des Glazer, bien sûr, enfants de Malcolm, richissime homme d'affaires américain, à la tête de l'instance décisionnelle d'un des clubs les plus rentables au monde. Décriés à leur arrivée par les supporteurs, ils ont réussi un exploit qui vaut toutes les victoires sportives : leur club leur rapporte de l'argent. Un tour de force quasiment inédit sur la planète sport.Un club rentableSeptembre 2003. Manchester United vient de remporter son huitième titre de champion d'Angleterre. Les Red Devils, avec Paul Scholes, Ruud van Nistelrooy et David Beckham, font rêver l'Europe sous la houlette de sir Alex Ferguson. Pourtant, en coulisse, ça s'active : le nom de Malcolm Glazer n'en finit plus de revenir dans les conversations. Le businessman américain, déjà propriétaire des Tampa Bay Buccaneers - une équipe de football américain -, ne cache pas son intérêt pour reprendre le club. Entré en Bourse en 1990, Manchester United appartient alors en majorité à Rupert Murdoch, le magnat australien des médias. Pour acquérir le club, Malcolm Glazer a recours à un LBO, leveraged buy-out. Cette opération, courante pour régler les successions, consiste à racheter...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant