Quand l'adjoint au maire de Neuilly demande ses services au hacker Ulcan

le
0
Le cofondateur du site d'information Rue89, Pierre Haski, en mai 2011.
Le cofondateur du site d'information Rue89, Pierre Haski, en mai 2011.

Vous cherchez un homme de main pour régler un vieux conflit ? Demandez donc au hacker Ulcan ! C'est la riche idée de l'adjoint au maire de Neuilly-sur-Seine, Philippe Karsenty, qui a ouvertement fait appel au Franco-Israélien sur Twitter, rapporte Le Figaro. Car la bête noire de l'élu se nomme Pierre Haski, cofondateur du site d'information Rue89. Philippe Karsenty le traite de "pauvre type" sur Twitter, avant d'ajouter : "@Ulcan, reviens vite t'occuper de lui ;-)".L'adjoint au maire de Neuilly, connu pour ses prises de position pro-israéliennes, reproche en effet à Pierre Haski et d'autres journalistes, notamment Florence Aubenas ou Didier François, d'avoir défendu le travail de leur confrère Charles Enderlin lors de la deuxième intifada en septembre 2000. L'élu reprochait au correspondant de France 2 en Israël d'avoir bidonné le reportage qu'il a réalisé à Gaza à l'époque, montrant l'agonie en direct de Mohammed Al-Doura, un enfant palestinien pris dans un accrochage. Condamnation en diffamationPhilippe Karsenty reproche au journaliste de faire porter la responsabilité de la mort de l'enfant sur les soldats israéliens, le taxant de "propagande antisémite". Il a été condamné en diffamation en 2013, mais continue pourtant de dénoncer sans relâche Charles Enderlin et France Télévisions sur son compte Twitter et sur son blog. C'est sans doute ce qui a amené le cofondateur de Rue89 à comparer l'acharnement dont lui et sa...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant