Quand Keane jouait en Italie

le
0
Quand Keane jouait en Italie
Quand Keane jouait en Italie

De juillet à décembre 2000, le capitaine irlandais effectue un court passage en Serie A avec le maillot de l'Inter. Pas vraiment responsable de cet échec, il aura planté ses buts et bu ses bières.

Le citer parmi l'infinie liste de "bidoni" recrutés par Massimo Moratti est peut-être un poil sévère, disons qu'il n'est pas aidé par les 31 milliards de lires virés sur le compte de Coventry City. Avec MacAllister, Hendry, Hadji et Konjić, il avait tapé une saison à 12 buts pour ses débuts en Premier League à même pas 20 piges. À l'Inter, Keane participe ainsi à l'habituelle révolution de l'effectif, avec Baggio, Mutu, Kallon et Ventola partis. Sukur, Keane et Pirlo arrivent pour compléter le secteur offensif aux côtés de Ronaldo, Zamorano, Vieri et Recoba. Ça devrait suffire. "Je n'ai jamais vu jouer Brady, mais je sais très bien qui c'est", déclara-t-il durant sa conférence de présentation en référence au premier Irish à avoir endossé le paletot noir et bleu, même si l'expérience transalpine de son prédécesseur a surtout été marquée par un but synonyme de Scudetto avec la Juventus. Keane n'aura pas le même succès, mais tout n'est pas de sa faute.

Débuts en fanfare


Quatrième et finaliste de la Coupe d'Italie, Marcello Lippi avait démarré en sourdine son expérience interiste, bien loin des fastes connus à la Juve, à cause de ses choix, mais aussi d'un club bordélique : "Robbie était un jeune attaquant très fort, il n'y avait aucun doute là-dessus, on n'arrive pas à l'Inter par hasard de toute manière, mais c'était un club mal organisé, et cela ne l'a pas aidé", retrace Macellari, ancien arrière-gauche qui ne s'est pas non plus éternisé chez les Nerazzurri. La deuxième saison lippienne débute même par une incroyable élimination en préliminaires de Ligue des champions contre Helsingborgs. Keane étrenne son nouveau maillot le match suivant, en Supercoupe d'Italie face à la Lazio, il ouvre d'ailleurs la marque d'un lob astucieux après deux minutes de jeu. Jolie entrée en matière, même si ce sera une défaite 4-3. Lippi l'a voulu et l'aligne avec Sükür en l'absence de Ronaldo et Vieri qui écument discothèques et infirmeries. L'Irlandais remet ça quelques jours plus tard contre Chorzow en Coupe de l'UEFA et idem lors d'un match de coupe nationale face à Lecce. 3 buts lors de ses 5 premières apparitions, le compte est bon : "Il avait très bien démarré, il aurait fallu le tenir en considération et avoir plus de patience, mais à…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant