Quand Jérôme Cahuzac fait la leçon à Thomas Thévenoud

le
8
Quand Jérôme Cahuzac fait la leçon à Thomas Thévenoud
Quand Jérôme Cahuzac fait la leçon à Thomas Thévenoud

«On n'est pas tous des Cahuzac.» Lâché par Thomas Thévenoud après le scandale du compte suisse de l'ex-ministre délégué au Budget, le propos est aujourd'hui confirmé par l'intéressé lui-même. Jérôme Cahuzac, mis en examen pour «déclaration incomplète ou mensongère de son patrimoine» tient à distinguer son parcours de celui de l'éphémère secrétaire d'Etat au Commerce extérieur. Dans les colonnes du Canard enchaîné ce mercredi, l'ex-député socialiste du Lot-et-Garonne insiste : «Nos cas ne sont pas similaires.»  

«Il n'avait aucune chance pour que cela ne se sache pas»

«Moi j'avais une chance que mon histoire ne soit jamais connue, se targue Jérôme Cahuzac,. Moi j'ai fait une connerie il y a vingt-deux ans (le compte en Suisse, ndlr) et si mon épouse ne m'avait dénoncé à Plenel (le directeur de la rédaction du site Mediapart, ndlr) il n'y aurait pas eu d'affaire.» Thomas Thévenoud, démissionné du gouvernement pour avoir oublié de payer ses impôts, «a reproduit la même faute chaque année, pendant trois ans, et il n'avait aucune chance pour que cela ne se sache pas», tranche Cahuzac. 

Quand Thévenoud s'en prenait à Cahuzac

Le Canard enchaîné rappelle que Thomas Thévenoud, vice-président de la commission d'enquête sur l'affaire Cahuzac, s'était montré «le plus terrible des procureurs». En juin 2013, le député PS de Saône-et-Loire affirmait sur LCP, attendre de l'ancien ministre du Budget qu'il «dise les choses franchement, avec sa vérité», ajoutant que «s'il a des choses à révéler, qu'il saisisse la justice». Sur RTL, Thévenoud interpellait ensuite l'ex-ministre, toujours en juin 2013 : «Jérôme Cahuzac ? J'ai une question toute simple à lui poser : pourquoi a-t-il menti à la représentation nationale ? Pourquoi s'est-il menti à lui-même ? (...) c'est un ancien collègue, ça a été un ministre qui avait un savoir-faire, mais il nous a menti et c'est une véritable ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • j.sallio le mardi 16 sept 2014 à 19:45

    À croire que chez le PS ils font une culture du mensongeet comment peut-on donner des fonctions aussi importantesà des élus fraudeurs.

  • mipolod le mercredi 10 sept 2014 à 11:58

    Vice président de la commission d'enquête sur l'affaire cahuzac, on n'ose à peine imaginer ce que valent les autres !

  • M1531771 le mercredi 10 sept 2014 à 11:52

    PATHETIQUE, ces gens de gauche sont pathétiques...mais pour ma part je dis haut et fort que ceux qui ont voté pour cette belle bande d'en.foirés n'ont et n'auront que ce qu'ils méritent !

  • dotcom1 le mercredi 10 sept 2014 à 11:46

    Amusant comme les femmes jouent un rôle dans la chute des politiques de gauche.

  • brinon1 le mercredi 10 sept 2014 à 11:31

    où est le troisième larron ?

  • sbroker le mercredi 10 sept 2014 à 11:28

    Faut il en rire ou en pleurer. Ce sont des gens comme cela qui nous gouverne, on ne peut que constater dans quel etat ils mettent le pays. Amateurisme, tricherie, tromperie, mensonges, et la liste est longue.

  • frk987 le mercredi 10 sept 2014 à 11:23

    La ferme, ils disparaissent et s'estiment heureux que la justice socialiste ne les fichent pas en taule. On verra en 2017 pour les poursuites, entre temps ils ont le droit de partir à Cuba, en Corée du Nord........

  • M8869453 le mercredi 10 sept 2014 à 11:14

    On reconnaît la moralité de Cahuzac !