Quand Hollande ironise sur le manque de parité en France

le
7
Quand Hollande ironise sur le manque de parité en France
Quand Hollande ironise sur le manque de parité en France

Lors de sa visite aux Pays-Bas lundi, son premier voyage officiel depuis la révélation de sa liaison avec Julie Gayet début janvier, le président François Hollande a misé sur l'humour pour détendre l'atmosphère et détourner l'attention des journalistes, souvent plus intéressés par l'avenir de la Première Dame que par celui des relations entre Paris et Amsterdam.

En ouverture de son discours prononcé lundi, il s'est permis un trait d'esprit sur la parité en politique qui n'est pas passé inaperçu. «J'ai été très bien accueilli (...) par les deux présidentes des Assemblées des Pays-Bas. Deux présidentes ! Ce n'est pas en France que l'on verrait une chose pareille !», a-t-il déclaré, le sourire en coin, avant d'essayer de se rattraper en évoquant la lutte pour la parité dans l'Hexagone. «Enfin, pas pour le moment. Ça viendra. Surtout si demain, la loi sur le non cumul des mandats est enfin votée», a-t-il ajouté.

Les femmes étant moins nombreuses à occuper des fonctions exécutives locales, elles pourraient en effet bénéficier d'un appel d'air et entrer plus facilement au Parlement après le vote de cette loi, qui doit encore passer entre les mains des députés après avoir été adoptée par le Sénat la semaine dernière en deuxième lecture.

VIDEO. «Ce n'est pas en France que l'on verrait une chose pareille !» (I-Télé)

François Hollande et les "deux présidentes" - 20/01/14 à 19h00

Les boutades du chef de l'Etat français ne font pas toujours mouche. En décembre, lors d'un discours devant le Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France), François Hollande avait provoqué un tollé en ironisant sur le manque de sécurité régnant en Algérie, où son ministre de l'Intérieur venait d'effectuer un déplacement. Il avait déclaré que ce dernier était rentré «sain et sauf», ajoutant que cela était «déjà beaucoup». La plaisanterie avait viré à l'incident ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mfouche2 le mardi 21 jan 2014 à 17:33

    il la dit notre pépère national 2 présidentes, ce nest pas en France quon verrait ça . il est redoutable , il faut le suivre en permanence , les dérapages et autres cafouillages ne sont jamais trés loins .

  • M8951316 le mardi 21 jan 2014 à 16:58

    après Royal 4 enfants avec elle , Anne Hidalgo 1 enfant avec elle , tretvwiere, Gayet et les autres ....sans compter qu'il a fait aussi co cu tous les Français ...c'est ça le PS en tu bé !!

  • C177571 le mardi 21 jan 2014 à 16:39

    Le champion de la parité a parlé.

  • M2734309 le mardi 21 jan 2014 à 16:25

    Eh duc.on, en parlant de parité 1 homme une femme, pourquoi t'as 3 femmes ?

  • Gary.83 le mardi 21 jan 2014 à 16:14

    eh banane! la parité n'est pas un objectif à atteindre c'est la compétence qui compte !! on ne pas comme chez Mc DO faire des sandwiches simplement pour respecter la parité !

  • M6418959 le mardi 21 jan 2014 à 16:13

    Pour le mariage entre homos, les députés, les sénateurs etc..., où est la parité dont les socialos nous gavent.

  • dhote le mardi 21 jan 2014 à 16:13

    Quand va-t-il arrêter ses blagues nulles dignes d'un potache..